2502 visites

Bookmark kezako ?

Les ogresses vertes

Thierry Lefèvre

Des racines du dessous
à l’arôme du dessus,
les ogresses vertes passent à table.

Dévorata attend.
L’orbiyaya ouvre l’emboucha.
Le racoupant fait bonne mangeaille.

Approche-toi, n’aie pas peur...
à toi de les dévorer !

(JPG)
Les ogresses vertes


Powered by SPIP