3381 visites

Bookmark kezako ?

Les six compagnons et les agents secrets

Paul-Jacques Bonzon - Hachette Livre - 1969

(JPG)

Résumé :

Les six compagnons, qui devaient partir en vacances, ne partent qu’à cinq. Mais une nouvelle amie bavarde les rejoindra. Le voyage débute ! Un homme à l’accent étranger, conduisant une voiture française, leur dit de se méfier s’ils campent dans le Vercors. Mais les compagnons veulent le suivre malgré ses menaces et la pancarte "Quittez la forêt, sinon...".

Quelques extraits choisis :

(JPG) "Le village était petit : deux ou trois douzaines de maisons autour du clocher, des maisons neuves pour la plupart, puisque Saint-Aignan avait été dévasté par la guerre. A l’entrée s’élevait une construction de style savoyard : le chalet - pension de la Vernaison, seul hôtel de l’endroit, et, à côté, seule boutique également, une boulangerie-épicerie qui devenait aussi boucherie deux fois par semaine, comme l’indiquait l’enseigne."

(JPG) "Le conducteur... Un jeune homme d’allure sportive, grand, mince, aux cheveux blonds coupés courts, aux yeux d’un bleu presque céleste... Le jeune homme sourit, découvrant des dents impeccablement alignées. Il pouvait avoir dix-neuf ou vingt ans."

"Elle se prénommait Elizabeth, mais on l’appelait Zabeth, ce qui allait bien avec son air malicieux et son petit nez pointu. En définitive, avec le chien de Tidou, les compagnons étaient huit, ce qui formait une impressionnante caravane pétaradante. Pétaradante, c’était le mot. Car les compagnons s’étaient modernisés. A force d’économies de bouts de chandelles."

"Jamais Tidou n’avait senti son coeur battre aussi fort. Il entra, derrière la jeune fille. Soudain, dans la cuisine, il découvrit son chien étendu sur un paillasson. Un gros pansement entourait sa patte avant droite. Son cou était râpé, pelé par endroits. En reconnaissant la voix de son maître, il fit un effort pour se dresser sur trois pattes. Tidou s’agenouilla et le serra contre lui, fou de joie."

L’avis d’Alexandre :

J’ai bien aimé ce livre car j’avais déjà lu d’autres aventures des six compagnons dans des endroits très différents. C’est toujours écrit avec beaucoup de suspens. Puisqu’il n’y avait pas d’illustrations, je pouvais imaginer le décor et les personnages. J’étais pressé de le finir pour savoir comment leur aventure se terminait.


Powered by SPIP