3944 visites

Bookmark kezako ?

La case de l’Oncle Tom

Harriet Beecher-Stowe - Hemma éditions - 1852

(JPG)

Résumé :

Au début, M. Shelby a des esclaves très gentils et les traite bien. Le meilleur de ses esclaves est Tom : il est respectueux envers son maître et M. Shelby ne veut pas le vendre ! Un jour, Haley, un sévère éleveur d’esclaves vient et M. Shelby devait faire un remboursement envers Haley et devait lui vendre un de ses esclaves et Haly voulait Tom, et M. Shelby, non. Tom va-t-il être vendu ou non ?

Quelques extraits choisis :

(JPG) "Après avoir franchi un portail, ils pénétrèrent dans une cour, une fontaine épanchait ses ondes argentées, qui tombaient en flocons d’écume dans un bassin de marbre bordé de larges plates-bandes violettes. Deux grands orangers versaient leur ombre et du gazon, des vases de marbre sculptés contenaient les plus précieuses fleurs des tropiques. D’immenses grenadiers aux feuilles lustrées, aux feuilles sombres, aux étoiles d’argent, des géraniums, des rosiers luxuriants ployant sous leur moisson de fleurs... Les galeries qui entouraient la cour étaient garnies de rideaux en étoffe africaine que l’on pouvait tendre à volonté pour se préserver des rayons du soleil."

(JPG) "Siméon Halliday, grand, robuste, vêtu d’un pantalon, d’une veste de draps grossiers et coiffé d’un chapeau aux larges bords entra."

"- Bien, mes enfants, nous n’avons pas de temps à perdre.
Et Haley mit le pied à l’étrier. Au moment où il toucha la selle, l’animal bondit, projeta son maître à quelques pas de là, sur le gazon qui amortit la chute. Le poulain poussa des hennissements et, après quelques ruades, s’élança, bientôt suivi de Jerry et Bell."

"Les forces qu’Eva semblait avoir retrouvées s’étaient évanouies. On n’entendait plus que rarement ses pas sur la véranda, et on la voyait de plus en plus souvent allongée sur sa chaise longue, près de la fenêtre ouverte." (Elle allait mourir.)

L’avis de Marie :

Au début, je le trouve ennuyeux ! Mais après, je m’amuse et je me lance dans l’histoire. Il y a des moments où j’ai vraiment pleuré ! Un soir, ma mère m’a dit : "Tu éteins à 9 heures." J’ai dit "oui !", mais j’ai lu le livre jusqu’à minuit !!! Après, le matin, j’étais explosée, mais ce livre est vraiment super !!!


Powered by SPIP