2309 visites

Bookmark kezako ?

Vieux menuisier

Emile Verhaeren - XIXème siècle

A son enseigne, au coin du bourg, là-bas,
Les branches d’or d’un grand compas
- Comme un blason sur sa maison -
Semblent deux rais pris au soleil.
Le menuisier construit ses appareils
Avec des mains prestes et nettes
Et des regards, sous ses lunettes,
Aigus et droits, sur son travail
Tout en détails.

Ses fenêtres à gros barreaux
Ne voient le ciel que par petits carreaux ;
Et sa boutique, autant que lui,
Est vieille et vit d’ennui.

Il est l’homme de l’habitude
Qu’en son cerveau tissa l’étude,
Au long des temps de ses cent ans
Monotones et végétants.


Powered by SPIP