2484 visites

Bookmark kezako ?

Grandir

Claude Haller

Tu grandis ma fille
Voilà ton front
A la hauteur de mon coeur
Tes pensées n’ont besoin que de chaleur

Tu grandis ma fille
Voilà ton front
A la hauteur de ma bouche
Tes pensées n’ont besoin que d’espérance

Tu grandis ma fille
Voilà ton front
A la hauteur de mes yeux
Tes pensées n’ont plus besoin que d’elles-mêmes
Si tu m’aimes assez pour penser par toi-même


Powered by SPIP