6624 visites

Bookmark kezako ?

Les oiseaux bavards

Jean Orizet

Ce matin les oiseaux bavards
lève-tôt, couche-tard,
ont éveillé les dormeurs
blottis dans leurs draps tièdes

Ce matin, les oiseaux bavards
ont fait s’envoler le brouillard

Le soleil, lui, n’a pas eu peur
de leurs pépiements de concierge
aussi, redoublant de chaleur,
brille-t-il plus que mille cierges

Ce matin, les oiseaux bavards
couche-tôt, lève-tard
du froid, ont sonné le départ.


Powered by SPIP