18245 visites

Bookmark kezako ?

Le cowboy et les voleurs

Jean Tardieu

Ces huit voleurs de chevaux
Sont surpris un peu trop tôt
Par le cowboy Hippolyte
Huit fois un, huit.

Ils s’enfuient, et chacun d’eux
Tire sur lui deux coups de feu.
Quel vacarme ! Quelle fournaise !
Huit fois deux, seize...

... Mais ils ne peuvent l’abattre,
Huit fois trois, vingt-quatre.

Alors, il lance sur eux,
Huit fois quatre, trente-deux,

Son lasso, de corde puissante,
Huit fois cinq, quarante,

Et les entraîne à sa suite,
Huit fois six, quarante-huit.

Sur son passage, on applaudit,
Huit fois sept, cinquante-six,

On entend les tambours battre,
Huit fois huit, soixante-quatre.

Tous les enfants sont à ses trousses,
Huit fois neuf, soixante-douze,

En triomphateur il revient,
Huit fois dix, quatre-vingts.


Powered by SPIP