URL :

http://ecole.onsevoitdemainalors.org/article.php3?id_article=2937

Vous êtes ici :

Accueil  > Poésies

Matin triste

Vital Heurtebize

Les arbres noirs de l’avenue
Ont des pauvres gestes d’effroi
Au matin brumeux sous le froid
Qui torture leur âme nue...

Huit heures sonnent au beffroi :
Les piétinements de cohue
Tirent à dia, tirent à hue
Leur lot d’ennui et de bon droit

L’autobus vert, sur le bitume
Gris, grince... crisse... siffle... et fume,
Au signal de l’Autorité.

Et, fidèle à son coin d’asphalte,
Le crieur de service exalte
La vie en passage clouté.